Blog

The postdocs are negotiating for their collective agreement, they need your support!

The postdocs are currently in negotiations for the renewal of their collective agreement, which expired in the spring of 2019.

Your fellow colleagues need your support!

Press the button to send a message of support to the SERUM, which will compile them to make them known to our employer.

Here is a message from the postdoctoral representative of the union:

Lire la vidéo

Les postdoctorants sont en négociation pour leur convention collective, ils ont besoin de votre support!

Les postdoctorants sont actuellement en négociation pour le renouvellement de leur convention collective, qui est échue depuis le printemps 2019.

Vos collègues ont besoin de votre appui!

Appuyez sur le macaron pour envoyer un message de support au SERUM, qui les compilera pour les faire connaitre à notre employeur. 

Voici un message de la représentante syndicale des postdoctorants:

Lire la vidéo

La nomination du recteur-trice à l’UdeM ; un processus obscur !

           Dans une lettre adressée au chancelier de l’institution, l’ACPPU dénonce le fait que la liste courte de candidatures au poste de rectrice ou recteur puisse inclure des candidatures secrètes dont le nom ne sera pas communiqué à la communauté universitaire.
            « Il est également troublant que les membres de l’Assemblée universitaire ne puissent pas donner leur avis sur la composition de la liste courte et qu’aucun forum public ne soit prévu pour permettre aux candidats de présenter un programme et d’échanger avec les membres de la communauté universitaire », écrit encore Brenda Austin-Smith.

Les postdoctorants du Québec rêvent d’un meilleur statut

Il faut troquer le terme « stagiaire » pour « postdoctorant ». Il serait aussi opportun d’instaurer des ententes de collaboration entre les postdoctorants, leurs superviseurs et l’établissement d’accueil, afin de bien circonscrire l’étendue des tâches, l’allocation des fonds et le financement de l’équipement, entre autres.  Bref, un cadre !!

Voir l’article ici.

Les bibliothèques universitaires québécoises s’unissent

 

 

 

« C’est l’aboutissement de plus de cinq ans de travail collectif »

Les 18 universités québécoises, francophones comme anglophones, participent à ce partenariat porté par le Bureau de coopération interuniversitaire et son sous-comité des bibliothèques. la création de ce nouveau partenariat constitue probablement “le projet de mutualisation de service le plus ambitieux à l’échelle des bibliothèques universitaires québécoises”. (Benoît Séguin, directeur retraité des bibliothèques de l’Université du Québec à Trois-Rivières et aujourd’hui expert-conseil pour le projet au BCI).

Au coût de 10,4 millions de dollars, ce partenariat offre dorénavant une plateforme partagée de services (PPS) permettant aux étudiants de n’importe quelle université québécoise d’accéder au même catalogue.

Allez faire un tour sur le site!

Université de l’Ontario français : la lumière au bout du tunnel

Une entente signée entre les gouvernements du Canada et de l’Ontario concrétise la création de l’Université de l’Ontario français.

Un mois après l’entente signée entre Ottawa et l’Ontario, l’Université de l’Ontario français (UOF) semble enfin assurée de disposer des fonds nécessaires pour sa création. Il semble donc que l’Université accueillera ses premiers étudiants en 2021.

Allez lire cette nouvelle sur “Affaires universitaires”.

La science s’invite dans la campagne électorale…

Le bar des sciences tenu à Ottawa le 18 septembre dernier à permis de questionner les candidats représentant les cinq principaux partis politiques canadiens.

On y a discuté de financement de la recherche et des institutions de recherche, de la place qu’on laisse aux scientifiques, aux données probantes et à l’intégrité scientifique ainsi que de la place du français en recherche.

Allez lire l’article ici